Bâle – LFC : Amandine vous raconte son déplacement en Suisse.

Faire un déplacement en Europe cette année, pas prévu au programme. Et puis quand le calendrier tombe fin août, vous vous dites que ça pourrait être pas mal quand même… donc c’est parti pour checker le calendrier des matchs (enfin surtout le calendrier professionnel, les congés éventuels des collègues, etc.). Une seule possibilité, partir à Bâle, mais la décision doit être prise dans un temps très court.

Ainsi je vous épargne tous les détails, mais la décision finale de partir à Bâle s’est faite 10 jours avant le match… L’objectif,  voir un match de coupe d’Europe, à l’étranger, avec des supporters de LFC venant de divers pays, le tout autour d’une bonne bière, tranquille dans un pub de la Ville. Changer d’air le temps d’un weekend, partir sans billet pour le stade… le principal étant d’être à Bâle pour encourager les Reds ! 

 

Mardi 30 septembre, dans la soirée : Impossible d’aller se coucher, le réveil sonne dans 5h, le moment tant attendu est là …  intenable.

 

Mercredi 1er octobre :

  • 5h00 : Réveil !
  • 6h00 : Départ…. métro….
  • 6h50 : Arrivée à gare de Lyon / Ant. arrive
  • 7h19 : départ… « la compagnie LYRIA et toute l’équipe (blablabla) vous souhaitent un agréable voyage… » (speech en français, anglais et allemand… le dépaysement commence) 

LET’S GO !!!!!!!!

 

  • 11h : arrivés en Suisse alémanique, en clair chez les Suisses allemands (avec 30 min de retard).

Nous voilà en mode globe-trotter direction l’auberge. Nous traversons des rues calmes, croisons leur tramway vert à l’ancienne… Assez chouette comme coin.

(…)

  • 11h30 : Départ de l’auberge, direction le centre-ville (en mode marche sportive… Ant faisait 1 pas, j’en faisais 2 et demi… pas évident à suivreJ), histoire de visiter un peu le centre et surtout de repérer le pub  le «PICKWICK », où nous avons rendez-vous toute à l’heure avec tous les supporters.  Déjeuner en terrasse, dégustation de la bière locale,  nous sommes posés, en mode tranquille, touriste… Bienvenue en Suisse !

 

  • 13h30 : Direction l’auberge (sur le chemin, ne pas oublier de faire escale au PICKWICK car des places pour le match sont à récupérer) pour rejoindre deux autres membres de la French Branch, petite bière à l’auberge (Ant avait bien géré le coup – sans le savoir, auberge située à côté d’une brasserie, 2FCH la bière en cannette 33cl, alors quand centre-ville la bière classique était à 8FCH le 40 cl… bon et bien une petite pause  à l’auberge s’est imposéeJ)

 

  • 15h30 : Direction à nouveau le centre-ville – Rendez-vous avec tous les membres de la French Branch au  « PICKWICK » – le rendez-vous «officiel » c’est maintenant !

                                               IMG2 IMG1

 

Des membres de la section Rhône-Alpes, Alsace et Lorraine notamment, étaient de la partie. Lorsqu’ils sont arrivés… bon et bien… « ils ont retourné le bar » – ils chantaient à fond, tous les chants y sont passés, même les anglais n’arrivaient pas toujours à suivre J Les supporters français étaient bien présents !

 

Discussions, rires, discussions, rires, …. Ant qui annonce « il y aura de la place pour tout le monde au stade… ». Visages émerveillés, le kiffe total pour tous !

 

                                                         IMG3

 

  • 19h30 : Remise en main propre des places… nous sommes tous surexcités ! Un grand MERCI à Ant

                                                        IMG4 IMG5

 

Il est maintenant venu le moment d’embarquer dans le bus, direction St Jakob Park ! Nos amis Suisses avaient mis à disposition des navettes gratuites, autant vous dire que quand nous sommes montés dans le bus c’était le « bordel »… Nous étions chauds !! (Moments inoubliables)

                                                                     IMG6

  • 19h45 : Arrivés devant le stade… nous sommes toujours entrain de chanter (en fait je crois que nous n’avons pas fait de coupure… nous étions tous au taquet)

 

Quand vous arrivez devant les mecs de la sécurité, vous avez toujours cette petite crainte (allez savoir pourquoi) de ne pas pouvoir entrer dans le stade (même si vous savez que votre billet est officiel) … Quand vous avez enfin passé la fouille au corps, la vérification du sac, et passé ce fameux tourniquet…. Ça y est !!! NOUS Y SOMMES !!!!

              Vite vite vite, nous voulons voir l’intérieur du stade, s’installer dans notre tribune et prendre la température.                                           IMG7 IMG8 IMG9

 

Ce qui est génial (car on m’a expliqué le principe, étant novice), c’est qu’en « parkage away » vous vous installez où vous voulez, peu importe votre place, vous pouvez être 20 sur une rangée alors qu’elle ne comporte officiellement que 15 places… Ca ne dérange personne, au contraire ! Les escaliers sont bondés, bref on occupe tout l’espace !

 

C’est parti pour chanter à tue-tête♫♫ J  (en fait, nous avons juste dû faire une pause de 5 min le temps de s’installer tranquille), prendre des photos du stade et des joueurs entrain de s’échauffer…

D’ailleurs, merci aux Suisses d’avoir installé un énorme filet de 10 mètres de haut et qui couvrait toute la tribune… j’avais l’impression que nous étions dans une cage. Ne vous inquiétez pas les gars, on ne va pas sortir les fumigènes et balancer des bières sur les joueurs durant le match… J

 

  • 20h30 : Les joueurs regagnent leur vestiaire…
  • 20h40 : Les deux équipes entrent sur le terrain, nous y sommes. Le premier frisson arrive maintenant, pour la première fois… non je ne suis pas devant ma télé ou au Rush bar à entendre cette musique… Non non , cette fois-ci l’Hymne de la Ligue des Champions, c’est pour bibi  ! !

 

                                                                IMG10

 

  • 20h45: Come on Redmen !!!!

On chante, on chante et on chante encore ♫♫…. Match stressant, je vis le match à fond, m'énerve toute seule sur certaines actions. Nous sommes beaucoup à être « dans notre bulle »… Il y a beaucoup de « Oh ! », «Noooo ! », « F*** ! »… Je vous passe les détails !  Cette première mi-temps est difficile…

Le Kop du FC Basel est à fond, magnifique tribune, les drapeaux, les tambours, une ambiance de feu, tout y est !!

Nous continuons de chanter mais ce n’est pas évident…

 

 

  • 21h31 : mi-temps

(…)

 

  • 21h46 : c'est parti pour la deuxième…  THE KOP chante à tue-tête: «Ohhhh is name is Colin Pascoe. He puts the cones out for the team.” “He wears shorts when it is fucking freezing,…” ♫♫♫

 

  • 21h52: le drame! 1-0 pour le FC Basel, cette fraction de seconde où vous voyez tout un stade se lever… C’est beau à voir… Mais qu’est-ce que nous avions les boules!  

 

Je continue de râler…   Les chants résonnent de moins en moins de notre côté.

A chaque action on se dit « YES !!!! »,  et non… en fait il était hors-jeu…   Chaud, Froid, chaud, froid…

 

  • 22h35 : Bon et bien c’est fini… pendant 2 min, vous ne parlez pas, vous regardez la joie chez tous les supporters suisses, vous applaudissez les deux équipes et vous restez dans le stade à regarder le Kop du FC Basel s’exalter (oui dans ces moments là, les supporters adverses aiment se faire du mal et rester un quart d’heure de plus dans le stade…)

 

  • 22h50 : Direction le centre-ville pour se retrouver et boire un dernier verre (oui, il y a la défaite… mais il ne faut pas se laisser abattre non plus).

Manque de pot, les pubs ferment tôt surtout en pleine semaine…  Le PICKWICK était fermé ! (peut-être parce que c’était jour de match, allez savoir)

 

Vers minuit, nous disons au revoir aux supporters de la french Branch qui repartent direct en France, nous sommes tous heureux d’avoir partagé ces moments, malgré le score, ce fut une BELLE JOURNEE ! J

 

(…)  Retour à l’auberge, des souvenirs plein la tête, et dodo !

 

Jeudi 2 octobre :

 

Nous sommes 9 à être encore présents à Bâle le lendemain (Ant, Caroline, Emily, Anaïs, Yoann, Pierre, Ulysse, Christophe et moi), direction le centre en fin de matinée, afin de profiter de la ville – il ne reste plus que quelques heures avant le départ.

                                              IMG11 IMG12

 

Errance dans les rues … On s’y sent bien dans cette ville

 IMG13 IMG14 IMG15 IMG16 IMG17

 

  • 13h30 : Dernier repas en Suisse, tous ensemble, très bon moment (avec en prime, un petit chambrage de la part de notre serveur…   J’avais envie de lui dire : Vivement le match retour ;’))

                                                                IMG18

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(…)

  • 16h00 : On se dit tous au revoir, le weekend touche à fin, on ne veut pas rentrer ….
  • 16h34 : « Le TGV …. » (blablabla)…  Discussions, rires, discussions avec Ant et Pierre, le voyage se termine tranquillement, dans la bonne humeur J

 

  • 19h39 : Arrivés en gare de Paris gare de Lyon, le weekend touche à sa fin.

 

Weekend inoubliable, grosse ambiance, de belles rencontres,  j’ai envie de vous dire… Si vous avez l’opportunité de faire un déplacement en Europe (avec ou sans billet), n’hésitez pas, foncez !

 

YNWA,

Amandine.

La RédactionBâle – LFC : Amandine vous raconte son déplacement en Suisse.