Rencontre avec Horia, chairman du Liverpool FC Romania

Nous sommes allés à Bucarest rencontrer Horia, président de la branche roumaine des supporters de Liverpool à l'occasion du match opposant Liverpool à Swansea. Au Halftime Pub, bar du centre de Bucarest et quartier général du Liverpool FC Romania, Horia a accepté de répondre à quelques questions afin de mieux connaître cette branche très active en Europe de l'Est.

 

Horia, tu es le président du Liverpool FC Romania, peux-tu nous dire depuis combien de temps existe la branch roumaine des supporters du LFC?

H : Officiellement, la branch existe depuis trois ans en tant qu'association liée au club. mais les supporters roumains de Liverpool ont une histoire qui débute depuis bien plus longtemps, soit la fin des années 90. On peut considérer que le groupe, originaire de Bucarest a vraiment décollé durant la saison 2002/2003.

Combien de supporters compte cette branche roumaine de supporters?

H : Au sein du Liverpool FC Romania, nous sommes 450 membres environ, dispersés dans tous les coins du pays. Nous comptons 150 de ces membres dans la capitale, Bucarest. Il me semble important de souligner que parmi ces membres, environ un tiers d'entre eux possèdent le LFC Membership, la carte officielle du club.

En dehors de Bucarest, où sont concentrés ces supporters ?

H : Il est remarquable de noter que le groupe, bien que fondé dans la capitale ne vit pas qu'à Bucarest. Liverpool est un véritable phénomène social en Roumanie et des groupes conséquents de supporters existent dans les villes de Timisoara, Targu Mures, Iasi, Sibiu, Cluj et Brasov. Aujourd'hui, nous nous félicitons que dans toute la Roumanie, il existe au moins dix villes où des supporters roumains suivent à chaque match les performances du Liverpool FC.

Quels sont les événements organisées par cette branche roumaine?

H : Nous avons un rassemblement national tous les ans, qui regroupe environ entre 150 et 200 personnes venues de tous les coins du pays. Ce rassemblement en est à sa 4ème édition et sera organisé cette année à Bucarest. De plus, nous avons une fête spéciale nommée "fête de fin de saison", qui se présente sous la forme d'un événement de charité. Cette fête est très importante pour les supporters roumains, car cela célèbre le fait que nous soyons supporters de Liverpool; quoi qu'il arrive. C'est pour cela que nous l'organisons généralement deux semaines avant la fin de la saison, que nous soyons derniers ou premiers. À cette occasion, nous invitons des groupes roumains à se produire bénévolement, et l'argent récolté est reversé à des oeuvres de charité. Nous organisons de même un événement similaire pour Noël. À titre d'exemple, l'année dernière nous avons pu grâce à ces événements et ces dons offrir autour de 3000 euros pour des oeuvres caritatives.

 

En France, nous organisons la Kop Cup. Avez-vous un tournoi similaire?

H : À chaque rassemblement national, nous organisons un tournoi de football, nommé la "LFC Romania Cup". Pour la dernière édition, huit équipes de supporters de Liverpool représentant huit villes de Roumanie se sont affrontées. Les derniers gagnants ont été l'équipe de Bucarest et celle de Sibiu, que je considère comme la meilleure ! Malheureusement contrairement à votre Kop Cup, nous ne pouvons pas jouer contre d'autres équipes de supporters d'autres clubs comme Manchester United, car nous n'en avons pas à notre connaissance. Si celles-ci venaient à se créer ou à se manifester, nous serions très heureux de pouvoir organiser un tournoi avec eux.

 

L'équipe de Bucarest, avec des maillots confectionnés spécialement pour l'occasion pour chaque équipe.

Avez-vous des contacts avec d'autres branches de supporters de Liverpool?

H : Nous avons en effet certains contacts avec des branches situées dans l'Europe de l'Est, particulièrement dans les Balkans, comme la branche Serbe ou la branche Russe. Nous voulons vraiment faire évoluer nos relations avec les autres branches pour grandir ensemble. Nous avons aussi cette idée de faire un échange entre supporters français et supporters roumains, et nous espérons beaucoup de cette opportunité pour chacun, et espérons que celle-ci pourra aboutir.

Est-ce que les supporters en Roumanie se sentent vraiment concernés par le football anglais, qui est géographiquement assez loin d'eux? Et pourquoi?

H: Les supporters roumains adorent le football anglais pour la simple raison qu'ils s'identifient à certaines valeurs morales et sportives présentes dans le football anglais, qui sont absentes dans le championnat national roumain. Toutefois, beaucoup d'entres eux ont une équipe roumaine qu'ils supportent ici, en plus de Liverpool.

Comment vois-tu le futur du Liverpool FC Romania?

H : Nous cherchons à rendre la branche de plus en plus forte, et de garder au sein de la Branch les supporters heureux. C'est tout ce qui compte pour nous. Nous essayons de nous améliorer nous mêmes chaque année pour devenir meilleurs.

Un petit mot pour les supporters français?

H : Nous voulons apprendre de vous, vous n'avez pas gagné cette recompense de meilleure branche de l'année pour rien, et nous serions très fiers de pouvoir apprendre de vous et d'échanger plus souvent avec vous. Tout cela pour rendre la "Liverpool family" plus grande et plus forte, ensemble.

 

Hadrien François

 

La RédactionRencontre avec Horia, chairman du Liverpool FC Romania