« ON REVE TOUS DE VOIR GERRARD LEVER DES TROPHÉES »

Gregory Nowak est le chef d’équipe des journalistes travaillant sur la Premier League au sein de Canal+. Le journaliste revient pour LiverpoolFrance.com sur la saison passée des Reds et la saison à venir.

Liverpool France : – Depuis quand êtes-vous sur la PremierLeague et comment y êtes vous arrivé ?

Gregory Nowak: – J'ai commencé à travailler sur la PL en 2001. J'aimais le foot Anglais mais sans être fan au sens strict du terme. J'aimais ça, je connaissais, je suivais ; et à Canal+ on m'a proposé à l'époque de commenter ce championnat avec Cyril Lynette. Et j'ai continué en 2004 à travailler sur la PL en rejoignant TPS qui avait alors racheté les droits. Par la suite, je suis revenu sur Canal où j'ai surtout commenté de la Ligue1 puis depuis l'an dernier et le renouvellement du contrat de PremierLeague, je suis de nouveau sur ce championnat là, mais plutôt en tant que chef d'équipe, dans un rôle de manager. On peut dire que la boucle est bouclée.

Liverpool France : – Justement, vous parliez du contrat de PremierLeague, il y a des restrictions dessus, vous pouvez tout faire ?

Gregory Nowak: – On diffuse absolument tout ce qu'on veut. Il n'y a aucune contrainte de diffusion des clubs ou des matchs. On diffuse même plus de matchs chaque week-end que les Anglais eux-mêmes, qui pour le coup ont des contrats de diffusions casse-tête depuis l'arrivée de BT Sports. Nous, on diffuse 6 matchs de PL chaque week-end.

« La Premier League, c’est Hollywood »

Liverpool France : – Pour en revenir à Liverpool, vous avez pensé quoi de la saison passée. C'était assez inattendu une telle performance non ?

Gregory Nowak: – C'était une saison inattendue et tout à fait exceptionnelle. Que ce soit pour Liverpool ou pour le championnat en lui-même, c'était extraordinaire ; il y a eu une vraie course au titre avec 3 ou 4 équipes jusqu'à la toute fin ou presque. Cela nous a fait plaisir de retrouver un Liverpool qui tutoie les sommets. C'est un club qui, de par son histoire, de par son passé tragique, de par son stade mythique et son maillot qui signifie beaucoup, mérite d'être en haut de l'affiche. On va encore nous dire qu'on prend parti, mais l'an dernier on avait qu'une seule envie c'était de voir Liverpool champion. Rien que pour un joueur comme Steven Gerrard ; ce gars-là, on a tous envie de le voir soulever ce trophée-là, en plus l'année des 25 ans du Hillsborough. En fait, la PremierLeague c'est comme une bonne série TV, c'est scénarisé. Le fait que ce soit justement Gerrard qui glisse, qui fasse cette erreur-là, c'est dramatiquement beau. En fait la PremierLeague c'est Hollywood.

Liverpool France : – Vous êtes d'accord pour dire que Liverpool, l'an passé, faisait partie des 3 ou 4 plus belles équipes en Europe ?

Gregory Nowak: – Ah oui. Je suis tout à fait d'accord. En plus d'obtenir de bons résultats, c'était somptueux à voir.

Liverpool France : – Malgré le départ de Suarez, à votre avis Liverpool peut-il rester en haut de l'affiche. Daniel Sturridge l'a dit, pour lui, Liverpool est encore plus fort sans Suarez.

Gregory Nowak: – Perdre Suarez est quand même un facteur très important. C'est un joueur extraordinaire, il a quand même à lui seul inscrit un tiers des buts de Liverpool la saison passée. En revanche, oui, ce sera sans doute une équipe plus équilibrée. De prime abord on pourrait dire qu'ils seront affaiblis, mais pas forcément. Sturridge aura plus de responsabilités, Sterling va continuer d'exploser, Coutinho va peut-être prendre encore plus le jeu à son compte et les nouvelles recrues seront là pour pousser aussi. C'est une équipe qui a une superbe année de championnat derrière elle. Sturridge n'a sans doute pas tort…

Dark Bugsy« ON REVE TOUS DE VOIR GERRARD LEVER DES TROPHÉES »