Un mercato mouvementé

Un départ choc, mais des arrivées intelligentes.

Après l'excellente saison 2013-2014 soldée par une prématurée mais belle 2ème place, Liverpool espère rester sur sa lancée. La chose la plus importante pour le club et les supporters: Un retour en Champions League dû notamment grâce à un homme, Luis Suarez.

Seulement, cet homme fort ne fait plus parti des nôtres. Parti au FC Barcelone en échange d'un gros chèque, l'attaquant vedette Uruguayen laisse un effectif orphelin de lui, mais le staff ainsi que le manager n'ont pas tardé à rehausser leurs manches afin de combler de façon stratégique ce départ et se concentrer sur de nouvelles arrivées.

Neuf joueurs, neufs profils différents, neuf nouveaux statuts dans l'équipe, voulus par Brendan Rodgers, notre homme de la situation.

Dejan Lovren ; Défenseur Croate de 25 ans, Dejan arrive à Liverpool durant l'été 2014,  qui s'avère être le plus prestigieux club de sa carrière. Passé par le Dinamo Zagreb, l'Inter Zapresic, l'Olympique Lyonnais et Southampton, ce roc défensif a toujours été très hargneux et est désormais plus expérimenté

Très impliqué à chaque match, l'ancien Lyonnais a fait preuve lors de la saison 2013 – 2014 d'une sérénité digne des grands défenseurs, et d'une application infaillible, ce qui lui a valu la reconnaissance et le statut de meilleur défenseur de Premier League par certain spécialiste.

Champion de Croatie en 2006 et 2009, vainqueur de la Coupe de Croatie en 2009 et également vainqueur de la Coupe France en 2012, notre nouveau défenseur connait les clubs ayant des exigences et sait qu'à Liverpool celles-ci sont très élevées.

En échange de 25 millions d'euros, Dejan Lovren arrive donc sur les bords de la Mersey avec le sourire aux lèvres : " C'est un rêve qui devient réalité. Je suis heureux et ravi d'être là. Je suis fier. Je sais que l'on a des millions de supporters à travers le monde, Liverpool est plus qu'un club."

Javier Manquillo ; A 20 ans, Javier est un défenseur latéral droit, qui s'ajoute à notre longue liste de jeunes joueurs. Formé au Real Madrid, Manquillo signe ensuite chez le pire ennemi, l'Atletico Madrid, ou ses apparitions se feront rares malgré un talent indéniable.

Très à l'affût, Liverpool profite du mercato estival pour s'emparer alors du Colchonero sous forme de prêt.

Son palmarès: Vainqueur de la Coupe de l'Atlantique en 2012 avec l'équipe d'Espagne des moins de 18 ans, ainsi que le gain du championnat d'Europe des moins de 19 ans en 2012.

Lors de son arrivée dans la ville légendaire des Beatles, le jeune Espagnol n'a pas laissé le moindre doute sur son envie de se joindre à nous: "Quand on vous dit que Liverpool veut vous faire signer, je pense que n'importe quel joueur est fou de joie et ne pense qu'à venir ici"

 

Rickie Lambert ; Attaquant Anglais au parcours atypique. Tout jeune, il effectue ses premiers pas au centre de formation de Liverpool, ce qui se soldera par un échec pour le grand Rickie – 1m88. Alors que son avenir en tant que footballeur était fortement remis en cause, Blackpool lui offre son premier contrat en 1998, à l'âge de seize ans. 2001: Il signe à Macclesfield Town club de 3ème division. Il gagne alors seulement 250€ par semaine et travaille dans une usine de conditionnement de betteraves afin de compléter ses revenus et vivre sainement.

Avril 2002: il signe à Stockport County, club de seconde zone. Il y reste trois ans, avant de joindre le club de Rochdale, une division en dessous.

2006: Il signe chez les Bristol Rovers. Lors de sa dernière année dans ce club, il termine meilleur buteur de son championnat, ce qui lui permettra de quitter son job d'appoint.

10 août 2009: Rickie signe à Southampton, un vrai tournant dans la carrière du joueur Anglais. C'est la première fois qu'il endosse vraiment le rôle de footballeur professionnel, et se montre face aux adversaires et aux médias comme un redoutable buteur. Grand artisan du retour des Saints parmi l'élite, le natif de Liverpool enchaine les prestations époustouflantes d'année en année. Le 11 mars 2012, il est d'ailleurs nommé joueur de l'année de Championship. Southampton termine alors 2ème et accède à la Premier League.

Le 2 juin 2014, la belle histoire s'écrit et Rickie retrouve son club formateur, Liverpool. Il signe pour 2 ans dans le club de son cœur à l'âge de 32 ans, après avoir participé avec l'Angleterre à la Coupe du Monde au Brésil. (A noter que Rickie a appris sa première sélection sous le maillot Anglais le jour de la naissance de sa 3ème fille!)

Adam Lallana ; Adam fait ses débuts dans le club de Bournemouth entre 2000 et 2006. Il rejoint l'équipe première de Southampton lors de la saison 2006 – 2007 et fait ses preuves en enchainant les excellentes prestations. Agile, technique et rapide, le jeune Anglais signe pour Liverpool le 1er juillet 2014, ce qui semble être une suite logique de carrière après ses belles années avec les Saints. Appelé en sélection pour la première fois par Roy Hodgson en 2013, le jeune Lallana fera également parti du groupe pour la Coupe du Monde au Brésil.

Membre de l'équipe type de Championship en 2012 et de l'équipe type de Premier League lors de la saison 2014, le feu follet Lallana se retrouve aux côtés des plus grands, tels que Steven Gerrard, Luis Suarez ou bien Yaya Toure.

Alberto Moreno ; Arrière gauche Espagnol de 22 ans. Né à Séville, le jeune joueur effectue ses premiers pas en Liga en 2012, sous le maillot de sa ville native. Titulaire indiscutable au sein de la défense Sévillane, Alberto connaît sa première sélection en équipe une d'Espagne en 2013, quelques semaines seulement après avoir remporté les Championnats d'Europe U21. Il remporte la Ligue Europa 2013-2014 et rejoint Liverpool en août, qui se trouve être le premier nouveau club du jeune latéral aux airs de Steven Gerrard et Xabi Alonso.

Divock Origi ; Un transfert "logique". En effet, cela faisait bien longtemps que Liverpool suivait la jeune pépite Belge, qui évolue au poste d'attaquant.  Agé de 19 ans seulement, le jeune garçon fils de Mike Origi – ancien international Kényan – ne cesse d'impressionner les plus grands. Sa capacité d'élimination, sa vitesse et ses belles frappes, ont fait de lui un titulaire indiscutable dans la formation Lilloise de René Girard.

À tel point que le 13 mai 2014, contre toute attente, le jeune Divock se retrouve sélectionné dans les 23 belges pour participer à la Coupe du Monde au Brésil. Son sélectionneur Marc Wilmots voit en lui le remplaçant idéal de Christian Benteke, blessé pour la prestigieuse Coupe.

Le 22 juin face à la Russie, Origi marque son premier but Internationnal et qualifie son équipe pour les huitièmes de finale, dans un stade du Maracanã en feu.

Présent en Ligue 1 encore une saison, Divock va pouvoir confirmer les espoirs placés en lui en brillant une nouvelle fois sous le maillot du LOSC. L’objectif étant de retrouver le buteur Belge plus expérimenté en juin prochain, afin de lui offrir un temps de jeu conséquent, et, éventuellement, en faire un attaquant titulaire.

Lazar Markovic ; Né le 2 mars 1994 en Serbie, "la pépite Marko" évolue au poste de milieu offensif. Après des débuts au Partizan Belgrade, le jeune Serbe signe au Benfica en 2013 pour 10 millions d'euros, ou il illuminera les terrains de par sa technique et son agilité. Grand artisan lors du sacre de la Coupe de la Ligue du Championnat et de la Coupe du Portugal, Lazar ne cesse de progresser. Une saison seulement au Portugal lui aura servi pour faire ses preuves, Markovic signe en juillet 2014 en faveur de Liverpool, pour un montant estimé à 25 millions d'euros.

Emre Can ; Footballeur Allemand d'origine Turque, Emre évolue au poste de milieu de terrain. Il fait ses premiers pas sous le maillot du Bayern Munich, avec l'équipe réserve. Il est par la suite titularisé au poste de défenseur latéral gauche, notamment lors de la Supercoupe d'Allemagne 2012.

Le 2 août 2013, le Germano-Turque signe pour 4 ans au Bayer Leverkusen. Pour sa première saison sous ses nouvelles couleurs, Can inscrit 4 buts pour autant de passes décisives, et impressionne sur le plan défensif. Ses bonnes performances éveillent l'intérêt de Liverpool, qui le fera signer le 5 juin 2014. Souvent comparé à Michael Ballack et Bastian Schweinsteiger, Emre Can reçoit les éloges de son nouveau manager Brendan Rodgers, qui dit de lui être "un jeune talent inspiré".

Mario Balotelli ; L'homme capable de tout, du pire comme du meilleur, est désormais Reds. Bien qu'il ne soit plus indispensable de présenter l'attaquant Italien, il est intéressant de faire un gros plan sur notre nouveau "big striker".

Né à Palerme de parents Ghanéens, il subit, enfant, de graves séquelles d'une malformation intestinale, ce qui le conduit à effectuer une longue série d'opérations.

Ses problèmes familiaux le conduisent à rejoindre une famille d'accueil italienne, avec laquelle il passe ses semaines. (et voit ses parents biologiques le weekend).

C'est seulement le 13 août 2008 que Mario acquiert la nationalité Italienne, en déclarant "Je suis italien, je me sens italien, je jouerai toujours pour l'équipe nationale d'Italie".

Après un essai raté au FC Barcelone, Mario rejoint l'Inter Milan en 2007, ou il fera de nombreux très bons matches. En novembre 2008, Balotelli devient le plus jeune joueur de l'Inter à marquer en Ligue des Champions grâce à sa réalisation contre le club chypriote de l'Anorthosis Famagouste.

Malgré de nombreuses polémiques sur l'attitude du joueur Italien, plusieurs clubs de Premier League s'intéressent au natif de Palerme. C'est finalement Manchester City qui réussit à enrôler l'attaquant en août 2010 pour la somme de 28 millions d'euros. Ses débuts sont critiqués mais son passage chez les Citizens reste globalement bon, malgré un arrière-goût de gâchis pour son entourage.

Longtemps critiqué par ses managers qui ne voient pas en lui l'âme d'un travailleur à l'entrainement, son talent sera finalement remarqué par le Milan AC qui le signe pour 23 millions d'euros en 2012. Mancini lui souhaite alors tout le meilleur, indiquant qu'il est certain que "s'il travaille dur, il peut devenir l'un des meilleurs joueurs du monde."

Associé à El Shaarawy sous le maillot Milanais, "Balo" se montre, – comme malheureusement très souvent, – assez inégal, capable de matches pleins, comme de matches vides. Victime de racisme en Italie et de manque de confiance de son club, Mario choisit en accord avec son agent, de rejoindre Liverpool, afin de débuter une nouvelle aventure, qui se présente comme sa dernière chance. Dernière chance oui, de montrer ce qu'il vaut vraiment, qu'il est possiblement l'un des tout meilleurs, et que sa maturité est enfin acquise.

Sous Brendan Rodgers, ces neufs joueurs au profil différent pourront donc briller, si leur engagement et leur fierté de porter le maillot Reds se fait ressentir.

In Brendan we trust.

Jean-Romans Gaudriot

Dark BugsyUn mercato mouvementé