Sunderland FC 0-1 Liverpool FC : Liverpool enchaîne après Boxing Day

Jurgen Klopp l’avait dit en conférence de presse : nous avons besoin de stabilité. Le mot d’ordre ? Gagner, enchainer après Leicester. Prochain objectif, Sunderland ce 30 décembre 2015 au Stadium of Light. Bien finir 2015.

 

Face au 19ème de Premier League, Jurgen Klopp aligne une équipe offensive : Mignolet dans les buts, une défense Clyne, Lovren, Sakho, Moreno. Deux milieux axiaux Can et Henderson, devant eux Firmino. Coutinho sur l’aile gauche, Lallana sur l’aile droite. Benteke en pointe.

Le début de match donne raison aux choix de notre coach, une première mi temps largement dominé par les Reds, plus de 60% de possession à la 20eme minute. Enorme frappe lointaine de Clyne à la suite d’un double corner en faveur de Liverpool dès la 5ème minute, une très bonne situation manquée par Firmino à la 8ème et un poteau à la 25ème et une tête à bout portant à la 36ème. Trois énormes occasions pour un même joueur et toujours pas de buts. En face, seul Borini, ancien Red, fait frémir le Travelling Kop un peu timide, par deux deux fois, en fin de première mi-temps. 0-0 à la pause, tout reste à faire.

 

Il ne fallait pas arriver en retard pour la reprise, n’est-ce pas Sam Allardyce surpris en train de faire des photos au coup de sifflet. 21 secondes de jeu suffisent à Benteke pour ouvrir le score, pour concrétiser la domination de la première période. Un début d’action brouillon, physique, Coutinho décale Clyne coté droit, seul, cherche Lallana qui touche le ballon. Cela surprend les défenseurs de Sunderland et Benteke en profite et ajuste Mallone de l’intérieur du pied droit, en première intention. Deux buts en deux matchs pour l’attaquant Belge. Ce but réveil le Travelling Kop, un énorme Fields of Anfield Road retenti dans le Stadium of Light. La suite sera plus compliquée.

Christian Benteke, auteur de l'unique but du match. (Reuters)

 

A l’heure de jeu, Henderson sort, applaudi par sa ville et son club formateur, en boitant. Son problème à la cheville est incurable, il faudra réellement trouver une solution. Lucas le remplace et récupère le brassard. Dès lors, Liverpool balbutie son football, n’arrive plus à jouer propre, n’arrive plus à garder le ballon. Et Sunderland pousse. Le jeu devient haché, physique à l’image de l’ignoble tacle de Lens sur Sakho qui aurait valu le rouge. 4 minutes de temps additionnelles qui paraissent une éternité, comme trop souvent cette saison. Liverpool recule, recule, plie parfois mais ne rompt pas. Benteke a une occasion en or d’enlever tout suspens, seul face au gardien… Raté. Comme 4 jours plus tôt à Anfield contre Leicester. Mais Benteke nous rapporte 6 points, nous enchainons et revenons à hauteur de Manchester United, à 5 points de Tottenham, 4ème.

Les Reds repartent du Nord Est de l’Angleterre avec les 3 points, Mignolet devient le gardien qui a la plus de clean sheet du championnat sur l’année 2015 avec 16 matchs sans prendre de but.

Romain Pourieux

La RédactionSunderland FC 0-1 Liverpool FC : Liverpool enchaîne après Boxing Day