Stoke City – Liverpool 0-1 : Un début encourageant

Les retrouvailles devant nos écrans d’ordinateur, devant la télévision ou bien pour les plus chanceux en pub pour regarder Liverpool jouer le championnat sont de retours. On attend de Liverpool une bonne saison de Liverpool. Le recrutement conséquent ne dit que nous aider. Rappelons les achats de Benteke et Firmino pour plus de 80 millions d’euros.

Commençons avec les compositions :

Le XI de Stoke City : Bultand, Johnson, Cameron, Muniesa, Pieters, Whelan (C), Adam, Walters, van Ginkel, Afelay, Diouf.
Remplaçants : Given, Ireland, Odemwingie, Joselu, Sidwell, Crouch, Wollscheid.

Le XI de Liverpool : Mignolet, Skrtel, Lovren, Clyne, Gomez, Milner, Henderson (C), Lallana, Ibe, Coutinho, Benteke.
Remplaçants : Toure, Bogdan, Moreno, Firmino, Ings, Origi, Can.

Liverpool jouera donc en 4231, tactique qui n’a marché qu’à moitié en matchs de préparations. On voit donc Henderson et Milner en double paire défensive, et Ibe, Lallana, ainsi que Coutinho à l’affut pour servir Benteke.

Début de match assez fade, Liverpool mène, Liverpool détient la possession, mais ne concrétise rien. C’est vrai qu’en face joue une équipe connue pour son engagement physique et pour casser le rythme, mais on attendait quelque chose de plus physique venant de nos joueurs. Milner court partout, il est infatigable, Benteke a encore besoin de son adaptation au club, et doit vraiment s’habituer à jouer des pieds au lieu de la tête. Coutinho était le meilleur joueur sur le terrain, il est éblouissant, mais ce n’est rien comparé à ce dont il est vraiment capable. Lovren est plutôt bon, pas parfait mais vraiment bon, mis à part sur une occasion de notre bon vieux Glen Johnson, nouveau numéro 8 de Stoke qui dirait-on, aurait fait exprès de ne pas la mettre dedans.

La deuxième mi-temps est similaire, mis à part quand Can monte pour Lallana. Can sert de poumon à l’équipe et permet à l’équipe de mieux s’organiser, de mieux jouer. Il ne laisse passer aucun joueur de Stoke. Ibe, très décevant pour ma part, sort au profit de Firmino, qui aura fait 12 belles minutes . Ibe est beaucoup trop prudent et n’ose peut être pas dribbler si il n’est pas sûr de lui, ce qui se résumait à des passes en arrière et a des très rares centres. Firmino lui paraissait plus vif, et a failli être décisif si Benteke avait eu plus de réussite.

Enfin, un petit brésilien se nommant Coutinho mit encore une belle merveille en pleine lucarne, lui qui allait être remplacé par Ings, Rodegrs peut se remercier d’avoir attendu. On pourra souligner un bon match de Clyne, Lovren et Gomez, cependant, la tactique est à revoir car la victoire parait être là grâce aux talents individuels des joueurs.

Un bon début de championnat, à égalité avec ManU, avec é points d’avance sur Chelsea et 3 sur Arsenal, il y en a assez pour être heureux ce soir.

Julien GRÈSStoke City – Liverpool 0-1 : Un début encourageant