Southampton 0–2 Liverpool: la confirmation

Pour le compte de la 26ème journée de Premier League, Liverpool défiaient Southampton au Saint Mary Stadium. En battant leur adversaire du jour, Liverpool pouvait passer devant les Spurs tenus en échec  par West Ham plus tôt dans l’après-midi et revenir à un point des Saints. L’enjeu étant donc de taille contre un adversaire direct pour les places européenne, Liverpool se devait de ramener les 3 points.

Concernant la composition des Reds, quelques surprises à noter. Sakho blessé laisse sa place à Lovren. Allen reste titulaire en lieu et place de Lucas, blessé. Markovic revient en tant que titulaire pour laisser souffler Moreno sur le côté gauche. Enfin, Sturridge et Balotelli sont tous les deux laissés sur le banc au profit de Raheem Sterling qui débute en tant qu’avant centre et Lallana sur l’aile droite. Ce match était particulier pour Lallana et Lovren qui revenaient à Southampton, le club pour lequel ils jouaient avant de rejoindre les Reds.

Compositions :

Liverpool : Mignolet – Can, Skrtel, Lovren – Ibe, Henderson, Allen, Markovic  – Coutinho, Lallana, Sterling

Southampton : Forster  – Clyne, Yoshida, Fonte, Targett  – Davis, Wanyama – Elia, Ward-Prowse, Djuricic  – Pellè

Arbitre : M. Kevin Friend

Buts : Coutinho (3’), Sterling (72’)

Sur l’ensemble de la rencontre, Les Saints ont su se montrer très dangereux en mettant du rythme dès l’entame de match. Cueillis à froid, ils n’ont pas baissé les bras et ont su persévérer pour se créer des occasions mais ils ont manqué de réussite. Liverpool a su profiter de son but marqué très tôt par Coutinho en défendant bien et en revenant progressivement dans la rencontre, jusqu’à creuser l’écart et ôter tout espoir pour Southampton.

Grosse alerte dès le coup d’envoi devant le but de Simon Mignolet. Djuricic lancé dans la surface s’écroule suite à un contact licite avec Emre Can. L’arbitre ne bronche pas à juste titre.

Liverpool réplique de la meilleure des manières en ouvrant le score. A la 3’, boulet de canon de Philippe Coutinho de 30 mètres en pleine lucarne, barre transversale rentrante. Le brésilien, qui tente souvent sa chance avec plus ou moins de succès trouve la mire et fusille Forster d’une frappe imparable.

Southampton répond dans la minute suivante. Djuricic lancé une nouvelle fois dans la surface est bousculé par Joe Allen qui ne touche pas le ballon. L’arbitre ne donne toujours pas de penalty à Southampton. Celui-ci aurait pu être sifflé.

Pendant les 15 prochaines minutes, le rythme du match se calme légèrement mais Southampton garde la maitrise du ballon en tentant des attaques placées en insistant sur leur côté droit où l’absence de Sakho se fait grandement ressentir et où Markovic, en manque de repères défensifs, est dépassé par Clyne.

Peu à peu les Reds reprennent la maîtrise du jeu et les débats se rééquilibrent. Les joueurs sur le terrain ne se font pas de cadeaux et les duels se musclent ce qui hache beaucoup le match.

A la 32’, Coutinho lance Sterling qui se retrouve contre José Fonte dans la surface et qui se fait faucher par le portugais. L’arbitre refuse toujours de désigner le point de penalty alors que celui-ci aurait également pu être sifflé.

Grosses frayeurs pour Liverpool juste avant la mi-temps. Elia part à la limite du hors-jeu et se retrouve seul devant Mignolet qui sort à la limite de sa surface et stoppe le lob du batave avec son torse. Sur le corner qui suit, le ballon traine dans la surface de réparation des Reds dans un cafouillage et Lovren manie le ballon de la main. L’arbitre aurait encore une fois pu siffler un penalty mais ne le fait pas.

Au retour des vestiaires, les deux entraineurs procèdent à des changements. Southampton remplace Davis par Schneiderlin à la 46’ et Rodgers décide de sortir Markovic en grande difficulté défensivement pour faire rentrer Alberto Moreno. 10 minutes plus tard, Koeman continue son coaching et fait rentrer Sadio Mané à la place de Ward-Prowse pour apporter plus de percussion. Rodgers répond en faisant rentrer Daniel Sturridge à la place de Lallana peu en verve devant son ancien public.

Les remplaçants se mettent effectivement en évidence. Mané met en difficulté la défense des Reds par ses appels incessants comme à la 65’ où il arrive à rentrer dans la surface ballon au pied et à se mettre en position de frappe mais Skrtel le contre parfaitement. Sturridge quant à lui élimine Fonte dans la surface à la 70’ et tente de se mettre en situation de tir mais trébuche et permet à la défense des Saints de se relancer.

Dans la foulée, Liverpool enfonce le clou par Sterling. Moreno récupère le ballon à la 72’ dans la moitié de terrain adverse et combine avec Sterling sur le côté gauche. Moreno tente un centre à raz terre dans la surface qui est mal repoussé par la défense de Southampton et parfaitement repris du plat du pied par Sterling. Suite à ce but Rodgers procède à son dernier changement et remplace Ibe par Johnson pour renforcer sa défense et préserver le score.

Ce deuxième but à l’air d’avoir touché les Saints au moral qui semblent avoir baissé les bras malgré quelques opportunités sur coup de pied arrêté. Sturridge lui ne désespère pas de marquer et continue à provoquer et à tenter  mais Southampton, meilleure défense de Premier League tient le coup et le match touche à sa fin sur un rythme beaucoup moins élevé que celui sur lequel il a commencé.

Bilan du match :

Liverpool passe devant Tottenham et récupère la 6ème place avec 45 points au classement.

Face à une équipe dangereuse la défense de Liverpool a su garder un clean sheet bien qu’elle aurait pu encaisser plusieurs buts si Southampton avait su faire preuve de réussite. Skrtel a su annihiler la menace que représentait Pellè. Can a rendu une copie correcte même si l’on sent qu’il désire jouer plus haut sur le terrain. Enfin Lovren n’arrive toujours pas à retrouver le niveau qu’il avait l’an dernier et n’a pas su rassurer ses coéquipiers. A priori le retour de Sakho signifiera un retour sur le banc pour l’international croate.

Au milieu de terrain, Henderson a su démontrer tout son volume de jeu. A la récupération et à la relance, le vice-capitaine des Reds retrouve un niveau conforme à ce que l’on pourrait attendre après quelques prestations en-deçà de ses qualités. Joe Allen à quant à lui eu beaucoup de mal face au physique de Wanyama et a commis une faute dans la surface qui aurait pu permettre aux Saints de revenir dans la rencontre. Il devra montrer beaucoup mieux pour espérer garder sa place dans les semaines à venir. Sur les côtés, Ibe n’a pas réussi à reproduire les prestations des matchs précédents. Il s’est donc contenter de défendre jusqu’à l’entrée de Johnson. Markovic pour sa part n’a pas réussi à apporter les mêmes garanties défensives qu’Ibe. Il a donc été logiquement remplacé par Moreno à la mi-temps.

Offensivement, Liverpool a eu beaucoup de mal à garder le ballon dans la moitié de terrain adverse. Les trois petits gabarits que son Coutinho, Sterling et Lallana ont démontré beaucoup de difficulté face à leurs adversaires qui étaient beaucoup plus costauds. L’entrée de Sturridge a fait du bien aux Reds. Balotelli aurait également pu permettre à Liverpool d’avoir plus d’impact physique à la pointe de l’attaque.

Yanis BEGHIDJA

 

Julien GRÈSSouthampton 0–2 Liverpool: la confirmation