Ludogorets 2-2 Liverpool : Dos à dos

C’est dans les tous derniers instants du match que les hommes de Rodgers se sont fait rejoindre au score. Quel dommage. Liverpool tenait pourtant une victoire importante sur la pelouse Bulgare.

 

Tout commença mal pour Liverpool avec l’ouverture du score précoce de Ludogorets par l’intermédiaire d’Abalo dès la 2ème minute.

Peu de temps après, c’est Rickie Lambert, aligné pour la deuxième fois consécutive par Brendan Rodgers, qui égalise d’une tête dans la surface de réparation des bulgares.

 

Ludogorets v Liverpool

Les Reds ne font pas preuve d’un beau jeu, mais Lucas se montre solide au milieu de terrain et Lambert bouge beaucoup devant. Quelques occasions, mais un manque de concrétisation, pas trop de quoi inquiéter Stojanov le portier des verts. 

Les minutes passent et le jeu se montre assez terne, on sent que le froid de Bulgarie n’enchante pas nos joueurs.

Agile, Sterling offre à la 36ème minute une belle passe à Hendo lancé en profondeur de l’autre côté de la surface. Notre vice capitaine suit bien le ballon et le pousse au fond des filets.


1-2 avant la mi-temps, un grand bol d’air pour nos joueurs qui ont fait le plus dur en revenant au score et prendre l’avantage par la suite.

 

Au retour des vestiaires les deux formations sont les mêmes, aucun changements procédés par les entraineurs.

 

Quelques fois mis en danger, Mignolet repousse les offensives des hommes de Dermendzhiev et peut compter sur une défense qui arrive tant bien que mal à contrer les Bulgares.


Le jeu des scousers n’est toujours pas retrouvé, mais Sterling fait tourner en bourrique les défenseurs adverses sur quelques accélérations. Profitant d’une bonne dynamique, Lambert tente, mais voit sa tête repoussée in extremis, et Raheem manque un face à face Ô combien important contre le gardien à la 80ème minute. On aurait alors pu mener 1-3 mais faute de réalisme, le score ne bouge pas.

 

Rodgers souhaite conserver l’avantage. Pour se faire, il sort Sterling en lieu et place de Moreno à la 82ème minute. Manque de bol, c’est bien les joueurs de l’est, très désireux de créer la surprise, qui égaliseront à la 88ème minute par l’intermédiaire de Terziev.

 

Liverpool a voulu défendre, Liverpool s’est fait surprendre. Grise mine pour Rodgers, mais rien n’est perdu. Une finale sera à jouer à Anfield contre le FC Bâle si l’on veut continuer l’aventure dans cette Ligue des Champions. En effet, le Real Madrid permet à Liverpool de rester dans la course à la qualification grâce à son succès 1-0 contre les suisses.

 

You’ll never walk alone,

 

JeanRomans Gaudriot.

La RédactionLudogorets 2-2 Liverpool : Dos à dos