during the Capital One Cup Final match between Liverpool and Manchester City at Wembley Stadium on February 28, 2016 in London, England.

Liverpool FC 1-1 *Manchester City : Liverpool s’écroule sur le fil

« Les histoires d’amour finissent mal en général » chantaient les Rita Mitsouko. Aujourd’hui, Liverpool pourrait en dire autant concernant sa finale. Un conte de fées dans une année difficile qui n’aura pas la décence d’offrir un « happy end » aux supporters. Manchester City s’impose trois penaltys à un après prolongations en finale de Capital One Cup face à Liverpool. Revenons sur ce match au sommet qui laisse un arrière-goût amer à tout fan des Reds.

 

Dans cette nouvelle « Road to Wembley », Liverpool partait pourtant avec toutes ces chances face à l’ogre citizen. Avec de bons résultats dans cette coupe, Liverpool semblait pouvoir rivaliser en cette finale. Les onze joueurs choisis par Jurgen Klopp sont Mignolet – Clyne, Sakho, Lucas, Moreno – Milner, Coutinho, Henderson, Firmino, Can – Sturridge. À noter le choix étonnant de placer Lucas en défenseur central. Sur le banc, on retrouve Bogdan, Touré, Flanagan, Allen, Lallana, Benteke et Origi.

Coté Citizen, la grande surprise est la présence dans les buts non pas du gardien international anglais Joe Hart, mais bien celle de Caballero. Raheem Sterling est évidemment titulaire face à son ancien club.

 

Le match débute par une domination assez nette des Reds. Liverpool se montre plus offensif, face à un Manchester City retranché dans sa moitié de terrain présentant des attributs défensifs solides. Toutefois, Liverpool se met en danger et sa fragilité chronique en défense manque de coûter un but à l’équipe, qui se voit sauver par le poteau sur cette frappe de Aguero. Sakho ne semble plus capable de tenir sa place après un choc frontal avec Can, et sort dès la 23ème minute contre son gré, remplacé par Kolo Touré. C’est un Sakho en larme qui reprend sa place sur le banc de touche, déçu de ne pas pouvoir disputer cette finale jusqu’au bout. À la pause, le score est toujours nul et vierge et Liverpool n’arrive pas à se créer d’occasions franches, malgré quelques bonnes combinaisons.

 

À la reprise, Manchester City semble avoir enfin décidé de se porter à l’attaque, et cela fait rapidement mouche. À la 49ème minutes, Fernandinho tire dans un angle très fermé et arrive à tromper Mignolet qui s’illustre d’une faute de main énorme permettant à Manchester City d’ouvrir le score. Le match, toujours très physique se durcit encore, et les cartons jaunes pleuvent, surtout coté Liverpool. C’est sur une action confuse à la 83ème minute que Liverpool va pouvoir revenir dans la partie : Lallana récupère difficilement un ballon centré par Sturridge, et n’arrive qu’à le dévier sur le poteau. Ce ballon revient au centre de la surface et permet à Coutinho de marquer un but plein de sang froid face à un Caballero battu. Explosion de joie à Wembley coté Liverpool, et Coutinho enlève même son maillot pour célébrer cette égalisation tardive. City reste dangereux, mais Liverpool arrache les prolongations au bout du suspens.

Philippe Coutinho (Front, L) of Liverpool celebrates after scoring during the Capital One Cup final between Liverpool and Manchester City at Wembley Stadium in London, Britain on Feb. 28, 2016. Manchester City beat Liverpool on penalties to win the League Cup.(Xinhua/Han Yan)

 

Après deux prolongations assez ternes, c’est l’épreuve des tirs aux buts qui doit départager les deux équipes. À noter une nouvelle erreur d’arbitrage, avec la non-expulsion de Yaya Touré, pourtant coupable d’une agression physique caractérisée à l’encontre de Lallana en marge d’une faute.

 

Liverpool players look anxious during the Capital One Cup final between Liverpool and Manchester City at Wembley Stadium in London, Britain on Feb. 28, 2016. Manchester City beat Liverpool on penalties to win the League Cup.(Xinhua/Han Yan)

Les jambes sont lourdes, et c’est Emre Can qui s’approche en premier du ballon. Lui qui avait raté son penalty face à Stoke fait preuve d’un sang-froid admirable et trompe Caballero d’une panenka de toute beauté. Mais l’ascendant psychologique sur le gardien n’est malheureusement pas pris, et si Fernandinho voit son penalty s’écraser sur le poteau, Lucas frappe une balle molle qui est sortie sans problème par le gardien citizen. Jésus Navas égalise ensuite, d’une bonne frappe croisée. Mais Coutinho lui aussi offre un penalty déplorable facilement détourné par Caballero. La frappe décroisée d’Aguero enfonce encore le clou. Lallana s’approche du ballon, et manque totalement son tir au but, qui échoue sur Caballero. Mignolet ne pourra rien faire face à Yaya Touré, et c’est ainsi que Manchester City s’offre le titre de champion de la Capital One Cup 2016. Sturridge vient récupérer sa médaille en pleurs, et les joueurs de Jurgen Klopp peuvent cultiver des regrets. Les entrées de Lallana et Origi n’ont pas été décisives, et le manque d’envie et d’implication des joueurs cette saison continue à coûter des points et des titres à Liverpool. Si plus rien ne semble jouable en championnat, il reste à espérer que les joueurs auront à coeur une qualification au prochain tour d’Europa League face à l’éternel rival Manchester United. À noter ce mercredi que Liverpool retrouvera City en championnat, mais l’enjeu du titre n’est plus à rejouer.

Manchester City’s goalkeeper Willy Caballero is lifted by his team-mates after wining the penalty shoot out in the Capital One Cup Final.

 

Hadrien François

 

 

 

La RédactionLiverpool FC 1-1 *Manchester City : Liverpool s’écroule sur le fil