LFC-MU

Liverpool FC 0-1 Manchester United : Une énorme déception

Liverpool – Manchester United 0-1 : L’énorme déception

Afficher l'image d'origine

Le grand classique en Angleterre se jouait ce dimanche. Liverpool recevait son rival de toujours, Manchester United. Le match aller s’était terminé par une défaite de nos Reds à Old Trafford, par un score brutal de 3-1. Aujourd’hui Liverpool n’est plus le même, Klopp ayant pris les commandes du club, tous les supporters attendent ce match avec beaucoup plus de confiance, ils peuvent enfin croire concrètement à une victoire tellement l’équipe, même handicapée de nombreuses blessures, joue bien et prend chaque match au sérieux. Si Liverpool obtient la victoire sur ce match, non seulement ils rejoignent leur adversaire du jour, mais surtout, ils resteront dans la course au top 4, synonyme de qualifications en Ligue des Champions. Klopp, qui avait causé bien des soucis à Van Gaal en Allemagne quand ce dernier était entraineur du Bayern Munich, essayera de faire de même, ici en Angleterre.

Par ailleurs, ce match représente la rivalité la plus grande du monde, celle qui est suivie par près de 600 millions de téléspectateurs dans le monde et qui est diffusée dans tous les pays du monde, bref, le match le plus suivi dans le monde entier.

Klopp impose son 11 le plus compétitif possible, malgré les nombreuses blessures (Skrtel, Lovren, Ings, Sturridge, Coutinho) sans toutefois aligner Benteke, homme au 45 millions d’euros, et surtout homme décisif lors de la rencontre face à Arsenal, offrant l’assist au troisième goal d’Allen.

Le onze de Liverpool : Mignolet, Clyne, Moreno, Touré, Sakho, Leiva, Henderson (capitaine), Can, Lallana, Milner Firmino. Le banc se compose de Ward, Caulker Smith, Allen, Ibe, Joao Carlos, Benteke.

Le onze de Manchester United : De Gea, Darmian, Smalling, Young, Fellaini, Blind, Lingard, Schneiderlin, Herrera, Rooney, Martial. Le banc lui se compose de Varela, McNair, Borthwick-Jackson, Mata, Andea Perreira, Depay.

Le match commence en toute folie pour Liverpool. Bien que Manchester réagit de manière très correcte, nos Reds mènent vraiment la danse, enchainant les occasions sans les compter. Firmino, Lallana et Milner, qui débute son match d’une façon très encourageante, lui en qui beaucoup de supporters avaient perdu foi, rendent la défense de Manchester carrément folle, les défenseurs de savent pas où donner de la tête. Malgré ça, nos Reds ne savant pas être décisif, les frappes sont rarement cadrée et rarement puissante, pas assez donc pour inquiéter le gardien. On notera pour cette mi-temps une bonne occasion d’abord de Lallana (10’) qui a voulu tenter un goal spectaculaire de la tête puis celle directement après de Firmino, qui malheureusement croise trop sa frappe, De Gea n’a pas trop de soucis à s’en sortir. Henderson (30’) lui aussi, manquera aussi le cadre d’une frappe croisée dans le tout petit rectangle. Du côté de Manchester, on peut noter un très bon Martial qui est le seul capable d’inquiéter notre défense.

La deuxième mi-temps commence de la même manière que s’est déroulée la première. La première vraie occasion vient de notre milieu allemand, Emre Can, (49’) qui mystifie Smalling de passements de jambes dans la surface de réparation et tente une frappe du gauche. De Gea est là est détourne le missile. Can, qui était passé à côté se première mi-temps en essayant d’en faire trop en rajoute un couche, nouvelle frappe de sa part qui prenait le chemin des filets, mais qui est détournée face à un arrêt exceptionnel de De Gea, encore une fois, de même pour la frappe de Lallana juste après. Après cela, une baisse de régime énorme de nos joueurs, sans doute fatigué du pressing imposé par Klopp, et découragé de jouer face à un gardien si exceptionnel, se fait brutalement remarquer. Ibe remplace Lallana (75’).Et la catastrophe arrive, d’un corner, les Reds encaissent un goal de Rooney, d’abord provoqué par Fellaini, pourtnat tenu par quatre joueurs et laissant Rooney donc, seul. Jurgen Klopp tente de réagir d’abord en remplaçant Touré, impérial, par Benteke à la 80ème et et Milner par Caulker à la 89ème. Mais en vain, c’est cruel pour Liverpool, qui méritait mieux, et cette fois, Mignolet n’y est vraiment pour rien…

Notes de nos joueurs (/10) :

Mignolet : 6, correct, qui ne peut rien face au but.
Clyne : 7, très offensif et à la fois rassurent en défense, notre back droit réalise un très bon match.
Toure : 7,5, match parfait de notre ivoirien, qui malgré sa place de quatr !me défenseur dans le club, prouve qu’il en a toujours dans les jambes.
Sakho : 7, match parfait de notre défenseur, sauf sur le goal, mauvais marquage, mauvais marquage fatal.
Moreno : 7, encore un bon match, mais d’énormes lacunes en défense, bien que très bon en attaque.
Can : 8, super match de notre allemand, qui a tenu le milieu de Manchester dans sa poche.
Henderson : 8, même remarque que l’allemand
Lallana : 6, bien que très bon, il manque cruellement de concret
Firmino : 7, il a fait tourner les défenseures en bourrique, rate l’immanquable en pensant qu’il était hors-jeu, et surtout manque de confiance en lui.
Milner : 8, gros travail de notre milieu, excellente première mi-temps de sa part, à croire que se jambes était neuves, nettement moins bon en deuxième mi-temps, il a continué à être décisif et n’a commis aucune erreur, aucune passe ratée pour notre homme !

KEEP BELIEVING, YNWA.

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                     Sami Abbadi

 

La RédactionLiverpool FC 0-1 Manchester United : Une énorme déception