PL5

Liverpool 2-1 Ludogorets Razgrad : Liverpool dans la douleur

Liverpool a bien débuté sa campagne européenne face à Ludogorets (2-1) mais le succès a mis longtemps à se dessiner. Dans l’autre match du groupe B, le Real Madrid a atomisé le FC Bâle (5-1).

Les reds dominent mais ne concrétisent pas

Dès l’entame de match, poussés par un Anfield en fusion et heureux de retrouver la Ligue des Champions, les hommes de Brendan Rodgers prennent le jeu à leur compte et obligent les bulgares à commettre beaucoup de fautes comme peut en témoigner le  grossier tacle en retard sur Raheem Sterling qui vaudra un carton jaune à Aleksandar Aleksandrov (6e).

Si les locaux ont bien le pied sur le cuir, ils tombent sur une défense de Ludogorets impériale et peinent à trouver des solutions malgré une grosse occasion de Mario Balotelli et de Steven Gerrard, qui buttent coup sur coup sur un Milan Borjan impeccable (21e).

Mario Balotelli, encore lui, tente une nouvelle fois de se montrer dangereux (33e) mais, comme Alberto Moreno quelques instants plus tard (35e), il ne trouve pas plus de réussite. C’est ensuite Adam Lallana qui essaye d’ouvrir la marque suite à une belle combinaison entre Jordan Henderson et Philippe Coutinho mais sa frappe est stoppée sur la ligne par Aleksandrov (39e).

Pressant et dominateur (55% de possession pour le club de la Mersey en première période ainsi que huit tirs, pour seulement deux cadrés), Liverpool n’arrive pas à trouver la faille malgré une nouvelle occasion pour Dejan Lovren (40e) et doit se contenter d’un score nul et vierge lorsque la mi-temps est sifflée.

Une fin de match haletante

Au retour des vestiaires, les Reds entament sur les mêmes bases que lors du premier acte avec une occasion d’entrée pour Coutinho qui voit sa tentative captée par Borjan (48e). Quelques minutes plus tard, c’est Javier Manquillo qui prend sa chance d’une reprise de volée mais sans succès (52e).

Si les visiteurs parviennent à s’offrir deux occasions par l’intermédiaire de Junior Caiçara (53e) et de Bezjak (65e), ce sont bien les pensionnaires d’Anfield qui ont la mainmise sur le match. Et c’est finalement à la 82e minute de jeu que Liverpool est récompensé lorsque, suite à un centre d’Alberto Moreno, Mario Balotelli se joue de deux défenseurs bulgares et ajuste Borjan en finesse (1-0).

L’italien, auteur de son premier but sous ses nouvelles couleurs, tente de s’offrir un doublé mais Borjan effectue cette fois une magnifique parade (86e). Alors que le club de la Mersey se contentait de gérer la fin de partie, Raheem Sterling perd le ballon aux abords de la surface adverse et ne peut que constater le contre éclair emmené par Hamza qui permet à Dani Abalo (entré à la 73e minute) d’égaliser contre le cour du jeu (90e).

Touchés dans leur orgueil par cette égalisation, les hommes de Brendan Rodgers se ruent vers l’avant et obtiennent logiquement un penalty lorsque Borjan fauche Manquillo. Steven Gerrard s’élance avec sang-froid (comme à son habitude !) et permet à son équipe de reprendre les commandes du match en inscrivant par la même occasion son vingtième but en C1 (2-1, 90e+1).

Au coup de sifflet final de Monsieur Matej Jug, Liverpool et ses supporteurs peuvent respirer, l’essentiel est assuré ! Cependant, malgré la large domination des Reds, le club de la Mersey a fait preuve de beaucoup de maladresse tout au long de la partie et devra se montrer plus convaincant pour défier le FC Bâle chez lui lors de la prochaine journée de Ligue des Champions, le premier Octobre prochain.

Feuille de match :

Onze de départ : S.Mignolet-J.Manquillo, M.Sakho, D.Lovren, A.Moreno-S.Gerrard (cap), J.Henderson, A.Lallana (remplacé à la 67e par F.Borini), P.Coutinho (remplacé à la 68e par L.Leiva)-R.Sterling, M.Balotelli.

Remplaçants non-utilisés : B.Jones- K.Touré, J.Enrique-R.Lambert, Suso.

 

Statistiques (LFC-Aston Villa) :

Possession : 64% / 36%

Tirs (dont cadrés) : 21 (9) / 11 (2)

Hors-jeu : 3 / 2

Corners : 3 / 3

Fautes : 22 /16

Cartons jaunes : 0 / 4 (Borjan, Minev, Alexsandrov et Caiçara)

 

Notes des joueurs (sur dix) :

S.Mignolet (6) : Même s’il n’a pas eu grand-chose à faire, il a su être présent quand il le fallait. Il ne peut en revanche rien faire pour empêcher l’égalisation.

J.Manquillo (6,5) : Grosse prestation offensive de notre latéral droit espagnol, il faut cependant faire attention aux retours défensifs.

M.Sakho (6) : Bon match de l’international français malgré un peu de lenteur dans son jeu.

D.Lovren (5) : Match correct dans l’ensemble mais il est légèrement fautif sur l’égalisation.

A.Moreno (7) : Très convaincant à l’avant et à l’arrière, il est même à l’origine de l’ouverture du score.

S.Gerrard (6,5) : Solide au milieu, il nous offre une nouvelle victoire sur un penalty tranquillement réalisé.

J.Henderson (6,5) : Combatif et si indispensable au milieu de terrain, bon match d’Hendo !

A.Lallana (6) : Nettement plus convaincant que contre Aston Villa, il a néanmoins besoin de plus de temps pour trouver des automatismes.

P.Coutinho (6,5) : Décevant lors de ses dernières sorties, notre brésilien a cette fois réussi à se mettre en avant et à se montrer utile dans la construction.

R.Sterling (6,5) : Toujours indispensable dans le onze de départ, il a été à l’origine de nombreuses opportunités malgré son léger manque de réussite sur ce match.

M.Balotelli (7) : Premier match notable à Liverpool pour l’ancien milanais ! En plus d’avoir été à l’origine de plusieurs occasions, « Balo » a enfin marqué son premier but avec les Reds !

L.Leiva et F.Borini : non notés.

 

Par Nicolas Dufour

 

La RédactionLiverpool 2-1 Ludogorets Razgrad : Liverpool dans la douleur