Liverpool 2-0 Burnley : un pur régal

Liverpool recevait Burnley ce mercredi lors de la 28 journée de championnat anglais. Après 3 victoires contre Tottenham, Southampton et Manchester City, en oubliant presque l’élimination de jeudi passé en Europa League face à Besiktas aux pénaltys, il était quasiment impossible d’imaginer une non-victoire pour nos Reds. La course pour le big four s’annoncerait encore plus abordable pour notre équipe.

Rodgers change légèrement de composition. Mignolet au goal, Can Skrtel et Lovren en défense, Henderson et Allen au milieu suppléés par Moreno et Sterling sur les coté, et Lallana, Coutinho et Sturridge en attaque. En gros Markovic va sur le banc au profit de Sturridge, mais pas poste pour poste. Le banc se compose de Toure, Markovic, Balotelli, Lambert, Ward, Williams et Johnson.

Le 11 de Burnley lui se composait de Trippie, Mee, Kean et, Shackell en défense, Arfield, Kighty et Jones au milieu et en attaque de Boyd Barnes et Ings. Au goal, Heaton. Le banc de Burnley se compose de Gilks, Duff, Reid, Ward, Wallace, Vokes et Jutkiewicz.

La partie démarrait fort avec une première occasion dès la 26ème seconde grâce à Daniel avec une très belle combinaison et une très belle frappe, mais Keane dégage bien. A partir de là, domination totale de Liverpool, non seulement au niveau de la possession de balle, mais non seulement sur le jeu proposé, on ne s’ennuie pas, un vrai régal.

Arrive la 29eme minute, Coutinho frappe, c’est contré, Henderson reprend à l’entrée du petit rectangle, un pur bijou. Un but digne de Gerrard, une frappe puissante, d’en dehors du rectangle, avec un effet qui dévie la balle dans le petit filet, Heaton ne peut absolument rien faire. C’est 1-0 pour les locaux, et c’est amplement mérité.

De ce goal jusqu’à la fin de la mi-temps, la domination de Liverpool est sans égale. Ils veulent le ballon et veulent attaquer, le tout dans un match plein de fairplay. Sturridge aura quelques occasions  mais des détails ont fait que ça n’a pu être concrétisé.

La deuxième mi-temps recommence de plus belle, et avec un magnifique assist d’Henderson, Sturridge se décale parfaitement pour placer une tête hors de portée du gardien. A la 51eme minute, c’est 2-0 sur la pelouse d’Anfield.

On pourrait parler de chaque combinaison, de chaque attaque de nos joueurs, car tout a été grandiose, mais je me contenterai de vous dire que nos joueurs n’ont jamais lâché le pressing, que même à la 91eme ils se donnaient tout pour récupérer le ballon et aller vers l’attaque. Et c’est beau de voir une équipe aussi joueuse et pas profiteuse du score avantageux. Notons tout de même l’entrée satisfaisante de Toure pour Moreno à la 73’, l’entrée invisible de Johnson  (il manie bien le ballon mais ne sait toujours pas quoi en faire, ou veut en faire de trop) pour Sturridge à la 83’ et l’entrée pour la forme de Lambert pour Sterling à la 90’. 

On oublierait presque une assez bonne prestation de Burnley qui avec toutes ses difficultés, a bien bataillé pour ne pas prendre plus de deux goals face à une brillante équipe de Liverpool.

Mention spéciale à Allen et à Lovren. Deux joueurs souvent critiqués, dont on oublierait presque les lacunes. Et en prime, 10eme clean sheet pour Mignolet. At the end of a storm, there is a golden sky.

 

Sami Abbadi

La RédactionLiverpool 2-0 Burnley : un pur régal