Liverpool 1-3 Crystal Palace : Une page se tourne

37ème journée de Premier League, Liverpool reçoit Crystal Palace. Si les places de ce match se sont vendues pour certaines à plusieurs centaines de livres, ce n’est pas pour l’enjeu du match. En effet les chances des Reds d’atteindre la 4ème place sont quasiment nulles. C’est bien pour la dernière de Gerrard à Anfield sous les couleurs de Liverpool que cette rencontre est particulière.

Concernant la composition de l’équipe, Rodgers retourne au 3-4-3 en positionnant Sterling en pointe soutenu par Coutinho et Lallana. Gerrard évidemment titulaire emmène l’équipe accompagné d’Henderson dans l’entrejeu. Sur les ailes Moreno et Ibe seront chargés d’apporter le danger. La défense est elle composée de Can, Skrtel et Lovren.

Liverpool : Mignolet ; Can, Skrtel, Lovren ; Ibe, Moreno ; Gerrard, Henderson ; Coutinho, Lallana ; Sterling.

Crystal Palace : Hennessey ; Dann, Kelly, Souare, Ward ; Bolasie, Chung-Yong, Ledley, McArthur, Puncheon ; Chamakh.

Le premier ¼ d’heure fait office de round d’observation pour les deux equipes. Les Eagles sont bien en places et attendent les assauts des Reds qui ne viennent pas. Logiquement Crystal Palace prend de la confiance et joue plus haut sur le terrain.

La première alerte arrive à la 18ème minute lorsque Lallana trouve Henderson lancé dans la surface côté droit. Le vice-capitaine tente un centre en retrait mais c’est contré par la défense londonienne.

Les Eagles répondent en gardant la possession du ballon dans la moitié de terrain des locaux et en prenant des risques comme la frappe de Bolasie déviée en corner par la tête de Skrtel à la 22ème minute.

Cette prise de confiance et les risques n’ont pas payé et se sont mêmes montrés fatals pour Crystal Palace. En effet, suite à une passe ratée par Puncheon dans les 18 mètres des Reds, Liverpool se projette vers l’avant d’une touche de Moreno. Kelly récupère le ballon au niveau de la ligne médiane et tente une passe en retrait mal maitrisée vers Dann. Lallana qui a bien suivi récupère le cuir et se l’emmène pour un face à face qu’il remporte face à Hennessey, 1-0.

Suite au but Liverpool reprend la maîtrise du match et se positionne dans la moitié de terrain adverse, ce qui les expose aux contres menés par les Eagles comme cette frappe dangereuse tentée par Jason Puncheon à la 32ème minute.

Suite à un nouveau contre initié par Bolasie à la 42ème minute, l’attaquant de Crystal Palace est accroché par Can à la limite de la surface des Reds. Le coup franc est transformé par Puncheon, le meilleur joueur sur le terrain jusqu’à présente. L’égalisation est méritée tant les joueurs londoniens prennent des risques et tentent des choses depuis le début de la rencontre.

Les acteurs restent les même à la reprise du match après la mi-temps mais Liverpool passe à une défense à 4. Can occupe désormais le couloir droit ce qui permet à Ibe de jouer un cran plus haut. Coutinho lui prend place dans l’entrejeu pour laisser l’aile gauche à Lallana.

Les débats sont beaucoup plus disputés. Les coachs ont demandé à leurs joueurs d’êtres beaucoup plus percutants. Henderson trouvé par Coutinho dans la surface adverse s’emmène le ballon d’un contrôle de la poitrine mais est repris in extremis par la défense de Palace. Le ballon retombé dans les pieds d’Ibe est lui mal négocié. Palace riposte dans la foulée par un contre de Bolasie et Chung-Yong mais le coréen dévisse sa frappe.

Liverpool reprend le dessus en se créant des occasions qui néanmoins ne mettent pas en danger les Eagles. Lallana et Sterling combinent sur le côté gauche avant de trouver Coutinho à l’entrée de la surface de réparation adverse mais il ne cadre pas sa frappe. Quelques minutes plus tard Lallana décale Moreno sur la gauche qui déborde et centre. Le centre contré retombe à rebonds devant la surface de Palace. Henderson tente une reprise mal maitrisée qui passe à côté du cadre.

Juste après la rentrée de Zaha à la 56ème minute, les Eagles prennent l’avantage sur une combinaison initiée côté gauche par Bolasie. Les londoniens débordent bien et centrent pour trouver le nouvel entrant au deuxième poteau et trouve la marque. Le but est probablement entaché d’une position de hors jeu.

Rodgers répond en faisant entrer Lucas et Lambert à la place des deux ailiers Lallana et Ibe. A la 65ème, Palace a failli creuser l’écart. Bolasie dans la surface ballon au pied élimine Skrtel et d’une frappe puissante trouve la barre transversale. Les Reds n’y arrivent plus.

Crystal Palace commence à gérer son avance et Liverpool prend de plus en plus de risques. Les Eagles hachent le jeu et les locaux espèrent donc revenir sur coup de pied arrêté sans beaucoup de réussite.

Palace continue à faire le dos rond et à défendre quitte à couper les actions de Liverpool par des fautes tactiques qui mènent souvent à des cartons jaunes pour les visiteurs.

En fin de rencontre Zaha provoque sur le côté gauche et pousse Lucas à la faute à l’entrée de la surface de Liverpool. L’arbitre siffle encore une décision probablement erronée puisque la faute commise à l’extérieur de la surface est sanctionnée d’un penalty. Le penalty d’abord repoussé par Mignolet est finalement bien repris par Ward qui enfonce le clou et viens gâcher la fête pour la dernière de Captain Stevie dans son jardin d’Anfield.

Le match se termine donc sur ce score décevant de 3-1 pour Crystal Palace qui aime décidément nous jouer des tours sur les matchs de fin de saison.

Yanis BEGHIDJA

La RédactionLiverpool 1-3 Crystal Palace : Une page se tourne