Liverpool 1-0 Stoke City : Un défenseur providentiel

Pour cette nouvelle journée de Premier League, Liverpool recevait l'équipe de Stoke City. Ce collectif plutôt solide notamment grâce à des individualités passées par Liverpool (Peter Crouch, Charlie Adam) se présente comme un adversaire à la portée des Reds, qu'il ne faut toutefois pas sous-estimer. Au niveau de l'équipe alignée par Brendan Rodgers avant le début du match, Mignolet garde bien évidemment son poste dans buts, Glen Johnson est en défense accompagné de Martin Skrtel, Kolo Touré et José Enrique, le milieu de terrain se compose de Lucas, Allen, Henderson et Coutinho et l'attaque est assurée par Sterling et Lambert. Les Reds débutent donc ce match sans Steven Gerrard, laissé sur le banc alors qu'il fête ce jour ses 16 ans de selection en équipe première du LFC. Il n'est pas dans les habitudes de Stoke City de s'imposer à Anfield, et la tradition va se perpétuer.

 

La première mi-temps est très terne, avec un déchet technique coté Liverpool symptomatique de cette saison difficile. À noter la chevauchée de Coutinho dans la surface en fin de première mi-temps, mais il est stoppé alors que Sterling demandait le ballon sur sa gauche. Sans être vraiment dangereux, Stoke City tient son match et Liverpool déçoit en cette première période.

Mais la mi-temps sera bénéfique à nos hommes, et un véritable mouvement offensif sera impulsé par les Reds. La reprise d'Henderson passe à quelques centimètres du poteau. Mais Stoke montre aussi une envie offensive plus marquée, et Bojan ira même frapper le poteau à la 59ème minute. Les problèmes défensifs de Liverpool sont encore une fois mis en avant, mais l'attaque se retrouve de plus en plus souvent en position de frappe. Le manque de reussite des Reds ne durera pas, et le buteur est un défenseur. À 6 minutes de la fin du temps réglementaire, Lambert place une tête qui va heurter le bas de la transversale et Glen Johnson va littéralement se sacrifier en se jetant tête la première sur ce ballon qu'il parvient à pousser au fond. La combattivité est l'une des valeurs les plus appréciées par les supporters, et ici Johnson a fait preuve d'un engagement très positif.

Glen Jonson offrant la victoire aux Reds.

Malgré les sept minutes de temps additionnel le score ne bougera pas, si Liverpool n'a encore une fois pas convaincu sur le fond le changement d'attitude à la mi-temps est très appréciable et il est toujours bon de renouer avec la victoire, même sur le plus petit des scores. Le week-end prochain, les Reds affronteront Leicester dans un match où ils partent favoris.

À noter un boycott des bannières à Anfield de la part des supporters pour protester contre l'inflation constante des prix des tickets pour Anfield.

Cette bannière ironise en utilisant la chanson "poor scouser Tommy" de notre équipe.

 

Hadrien François

La RédactionLiverpool 1-0 Stoke City : Un défenseur providentiel