Liverpool 0-1 Aston Villa : Liverpool au ralenti

Victorieux face à Tottenham avec la manière lors de la précédente journée de Premier League (0-3), les Reds ont été surpris à domicile contre Aston Villa (0-1) et sont déjà distancés par le leader inarrêtable, Chelsea.

 

Une entrée en matière compliquée 

Privé de Daniel Sturridge, Liverpool peine d’entrée à se montrer dangereux malgré deux tentatives timides de Lazar Markovic (3e et 6e).  Globalement dominateurs, les Reds se font néanmoins surprendre très rapidement. En effet, à la suite d’un corner d’Ashley Westwood et d’un énorme cafouillage dans la défense du club de la Mersey, Gabriel Agbonlahor pousse le ballon au fond des filets (0-1, 9e).

Sonné par cette ouverture du score, Liverpool ne parvient pas à changer la donne et laisse le ballon aux visiteurs, menés par l’impressionnant Ashley Westwood. La demi-heure de jeu passée, nos protégés commencent petit à petit à remettre le pied sur le ballon mais ne se créent pas pour autant d’occasions franches.

Brouillons et maladroits, c’est sur ce score de un but à zéro que Steven Gerrard et ses partenaires rentrent aux vestiaires…

 

Mignolet impuissant, symbole d'une équipe entière.

Un deuxième acte frustrant

Après la pause, les locaux montrent qu’ils sont biens déterminés à revenir au score mais demeurent dans l’incapacité d’inquiéter le gardien des Villans, Guznan. Sentant que son équipe peine grandement à se montrer dangereux, Brendan Rodgers décide de faire rentrer Raheem Sterling (61e) à la place d’Adam Lallana, assez décevant pour sa première sortie sous le maillot des Reds.

L’entrée du jeune anglais d’origine jamaïcaine apporte plus de vitesse au jeu de Liverpool mais malgré une bonne tentative de notre jeune pépite (66e), le tableau d’affichage ne bouge pas. Notre manager tente ainsi un dernier coup de poker avec les entrées successives de Rickie Lambert et de Fabio Borini (respectivement à la place de Mario Balotelli et de Lazar Markovic, 72e) mais ni le vétéran britannique, ni l’italien ne parviennent à changer la donne.

Quasiment invisible jusque lors, Philippe Coutinho tente de survolter ses coéquipiers pour arracher au moins le point du nul mais voit sa première frappe détournée par le poteau (83e) et sa seconde repoussée par un défenseur (86e).

Rien n’y fait, malgré une seconde mi-temps à sens unique (78% de possession de balle pour les Reds en deuxième période), Liverpool s’incline et ne prépare pas au mieux son premier match de Ligue des Champions à venir contre Ludogorets mardi prochain.

 

 

Feuille de match :

Onze de départ : S.Mignolet-J.Manquillo, M.Sakho, D.Lovren, A.Moreno-S.Gerrard (cap), J.Henderson, A.Lallana (remplacé par à R.Sterling à la 61e), L.Markovic (remplacé par F.Borini à la 72e), P.Coutinho-M.Balotelli (remplacé à la 72e par R.Lambert).

Remplaçants non-utilisés : B.Jones-K.Touré, J.Enrique-L.Leiva.

Statistiques (LFC-Aston Villa) :

Possession : 75% / 25%

Tirs (dont cadrés) : 18 (1) / 5 (1)

Hors-jeu : 3 / 1

Corners : 7 / 6

Fautes : 9 /10

Cartons jaunes : 2 (Moreno et Lallana) / 1 (Hutton)

Notes des joueurs (sur dix) :

S.Mignolet (5) : Pas grand-chose à dire sur notre portier belge qui n’a quasiment eu rien à faire…

J.Manquillo (5) : Il a essayé de se montrer vers l’avant mais comme la plupart de ses coéquipiers aujourd’hui, il a fait preuve de maladresse.

M.Sakho (4) : Match assez décevant. Il n’est pas innocent au but encaissé dès la 9e minute.

D.Lovren (4,5) : Comme Sakho, il n’a pas réussi à empêcher les Villans de marquer sur la seule véritable occasion du match.

A.Moreno (5) : Moins en vue que lors du match précédent, il a cependant essayé d’apporter le surnombre devant mais sans succès.

S.Gerrard (4,5) : Match médiocre pour notre capitaine qui est apparu essoufflé et qui n’a pas réussi à créer d’opportunités franches.

J.Henderson (5) : Match à oublier pour Hendo malgré sa combativité, il nous a habitué à mieux, notamment au niveau de la précision.

A.Lallana (4) : Match extrêmement compliqué pour l’ex joueur de Southampton, espérons qu’il réussisse à s’adapter au plus vite au jeu de Liverpool.

P.Coutinho (5,5) : Invisible pendant 80e minute, il n’a cependant pas été loin d’égaliser à deux reprises lors des dix dernières minutes.

L.Markovic (5,5) : Seul Red à la hauteur en première période, il a néanmoins beaucoup gâché.

M.Balotelli (4,5) : Il n’a pas du tout réussi à faire oublier l’absence de Sturridge. Il ne s’est procuré quasiment aucune occasion.

R.Sterling (6) : Son entrée a fait extrêmement bien au jeu de Liverpool mais peut-être lui aurait-il fallu plus de temps pour qu’il puisse changer la donne.

R.Lambert et F.Borini : non notés.

 

Par Nicolas Dufour

La RédactionLiverpool 0-1 Aston Villa : Liverpool au ralenti